PRINCIPES DU SHIATSU EQUIN

 

En se basant sur le concept de l’énergie vitale (ki) qui circule dans tout le corps au travers des méridiens
(canaux d’énergie reliés aux organes) et en exerçant des pressions sur certains points
(les tsubos, utilisés par l’acupuncture) le long de ces méridiens, le but du shiatsu est d’équilibrer et réguler
la circulation d’énergie et de stimuler ainsi le bon fonctionnement des organes et systèmes du corps,
ceci pour un bien-être global (moral & physique).

Selon la théorie du shiatsu, le corps se bat constamment pour maintenir son énergie en équilibre
pour être donc en bonne santé et être prompt à se défendre contre les attaques extérieures.

La libre circulation du ki peut aussi être bloquée par des muscles tendus ou des articulations raides.
Des pressions des doigts, des paumes ou des étirements spécifiques proposés au cheval sont
alors utilisés pour aider le corps à s’autoréguler et s’équilibrer par la libre circulation de sa propre énergie.

Si le cheval est en manque de ki ou que sa circulation est bloquée dans certains méridiens,
il se forme une stagnation au niveau de l’organe correspondant qui alors, ne fonctionne plus comme
il le devrait et entraîne toutes sortes de symptômes et de maladies.

Cette libre circulation de l’énergie est essentielle pour la santé.

 

Avec le shiatsu pour chevaux, le cheval ressentira une amélioration perceptible aussi bien
sur le plan corporel, qu’émotionnel.

L’action exercée par le shiatsu sur le système neurovégétatif a des retentissements sur tout l’organisme.
Les systèmes digestif, respiratoire, circulatoire, digestif, hormonal sont en permanence régulés
par le système nerveux autonome.

Par sa stimulation, c’est sur tous les systèmes du corps qu’il y aura répercussion.
Le shiatsu libère également des endorphines (anti-inflammatoire naturels du corps)
qui stimule le bien-être.