QUAND – POURQUOI –  POUR QUI

  POUR UNE SANTE OPTIMALE DU CHEVAL, IL FAUT LE SUIVRE REGULIEREMENT
  ET NE PAS ATTENDRE QU’IL SOIT MALADE POUR LE SOIGNER

  WAIKY-PROFIL

Le shiatsu est bénéfique à tous les chevaux quelques soient leurs âges, races ou disciplines.
Et ce toute l’année pour préserver leur capital santé.


L’idéal est de pratiquer le shiatsu de manière préventive afin d’empêcher les désordres énergétiques de s’installer.

Une séance par saison est un rythme conseillé pour un cheval bénéficiant d’une bonne hygiène de vie.  

  • 4x par an  en prévention et entretien aux changements de saison par exemple.
  • Période de stress, d’entraînement intensif, de surmenage (compétitions, voyages, changements fréquents d’écurie, etc…)
  • Chevaux de sport (préparation physique et nerveuse aux épreuves et transports – aide à la récupération après effort  – améliore les performances)

SAUT-VICw-03

  • Vieux chevaux (leur apporte un confort de vie …  et pour prévenir le vieillissement)
  • Baisse de moral ou modification de comportement
  • En période de convalescence
  • Dès les 1er signes de mal-être
  • Problèmes souvent rencontrés chez nos chevaux « civilisés » ne vivant que peu leur vie de cheval (troubles digestifs, respiratoires, nervosité, tics, trac avant compétition, changement comportement, écoulement des yeux, tristesse, dépression, problèmes de peau, allures incorrectes, manque de souplesse…).

  Ce ne seront pas directement sur ces symptômes que le shiatsu agira mais sur leur cause…

 

Contre-indications

☯ Maladies infectieuses
Fractures ou interventions chirurgicales récentes
Traitement anti-inflammatoire
Fièvre
Malnutrition
Poulains, juments gestantes et chevaux âgés (avec précautions particulières)
Chevaux maltraités à bout de force (car le ki demande un gros effort à l’organisme)
Eviter de travailler pendant la digestion
La plus grande contre-indication est le refus du cheval;
>  le geste est inefficace si le cheval n’est pas consentant.

En shiatsu, le respect de la souffrance physique et psychique est capitale.  

 

Effets secondaires

Il n’y a pas d’effets secondaires dangereux.
Mais parfois quelques effets rares et passagers avant un mieux-être généralisé.
Ils sont positifs et spécifiques à chaque cheval.
Raideurs musculaires, picotements, fourmillements, ballonnements, bâillements.
Forme et activité inhabituelle.
Elimination des toxines (nausées, diarrhées, envie  d’uriner, de tousser, écoulements des yeux et du nez,
petits boutons…).
Il est indiqué de ne pas travailler le cheval pendant 24 à 48h après une séance de shiatsu équin.
Ce temps de repos évite les trébuchements liés à
 l’élimination des compensations
et permet au cheval de profiter pleinement des effets de la séance.
 

Avertissement

Ces informations n’étant ni complètes, ni exhaustives, elles ne pourront en aucun cas remplacer un avis médical.
Pour cela, il vous appartient de consulter votre vétérinaire traitant.

Le shiatsu équin ne remplace pas le diagnostic ni le traitement vétérinaire mais peut-être utilisé en tant que
méthode de soin complémentaire afin d’accélérer le processus de guérison du cheval malade ou blessé.
Il sollicite le cheval dans son entièreté  et même en étant non-invasif, son action est puissante.


– Médecine occidentale et médecine non conventionnelle  
Un conflit entre la médecine classique et celles dites douces qui n’a pas lieu d’être –

Tous les praticiens œuvrent à l’état de santé du cheval et leur rôle respectif ne saurait être remis en question
dès lors qu’ils se complètent et travaillent ensemble pour le bien-être des chevaux.
 
La médecine classique répare, travaille souvent dans l’urgence, traite l’aigu et le symptomatique
et va « contre ce qui va mal ».
  Elle traite les maladies organiques, palpables et mesurables.
La MTC dont le shiatsu est issu « renforce ce qui est précieux », a une action de terrain, de prévention, agit sur la chronicité, l’étiologie…
Elle est indiquée pour des causes fonctionnelles qui n’ont pas d’explication selon la science moderne dont les moyens
sont limités à l’observation physique…