BREF HISTORIQUE

Le shiatsu signifiant en japonais « pression des doigts » désigne une thérapie corporelle intégrale
et moderne qui prend sa source dans la tradition millénaire de la médecine orientale (il  y a + de 4000 ans),
communément nommée médecine traditionnelle chinoise (MTC).

Le terme « shiatsu » date du début du siècle dernier
bien que les origines de cet art soient beaucoup plus lointaines.

On peut le considérer comme un parent de l’acupuncture mais sans aiguilles.
C’est depuis la fin du siècle dernier qu’il acquiert enfin une réputation mondiale…

 QUEUE-ZEUS

☯  En 1957, reconnaissance officielle par le ministère de la santé du Japon.

☯  En 1964, il y est définitivement reconnu comme art & médecine de prévention,
se dissociant ainsi des autres formes de massage.

☯  Dans les années 1970, il fait son entrée en europe et il faudra attendre les années 1990
pour voir des fédérations nationales se créer.

☯  En 1991, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) préconise l’usage de l’acupuncture (efficacité, économie…).

☯  En 1997, la commission européenne reconnaît 8 médecines non conventionnelles dont le shiatsu.
Le parlement européen le reconnaît comme étant l’une des 8 médecines non conventionnelles les plus efficaces.
      (rapport collins-lannoye du 29/05/1997 – Bruxelles)  d’autres pays comme la Suisse, le Canada
(Ontario, Colombie Britannique, … ) le reconnaissent également.

En occident, les mentalités évoluent sans abroger le monopole des médecins ;
l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie, le shiatsu, etc… 
sont reconnus comme
« pratiques ayant pour but d’améliorer ou de préserver la santé ».

Pour autant, le shiatsu ne prétend pas être un méthode miracle de guérison.

Les thérapeutes ne posent aucun diagnostic et en aucun cas il ne remplacera  un traitement médical.

Il est primordial  de travailler avec la communauté médicale et vétérinaire et nous ne prétendons aucunement
que le shiatsu pourrait les remplacer.